BHV

«Bye, Bye Belgium» Trois lettres pour un arrondissement… Un premier pas vers l'indépendance? Vu par nos voisins, il peut sembler surréaliste, ce dossier BHV qui empoisonne la vie politique belge depuis près d’un demi-siècle. C’est une évidence : rien de ce qui se passe aujourd’hui dans BHV n’est vital et urgent au point que des hommes politiques prennent le risque de dresser deux communautés linguistiques, aujourd’hui très pacifiques, l’une contre l’autre. Mais à quoi bon imaginer une solution provisoire et attendre que le temps passe? Il est permis de penser que, si l'on ne résout pas BHV dans les prochains jours, on ne le résoudra jamais. Et qu'alors, on plongera la Belgique dans une nouvelle escalade communautaire dont elle ne sortira pas vivante. «Ce pays a-t-il encore un sens?» Et si nous donnions la possibilités à des personnalités de soutenir cette controverse? Et si il nous suffisait de jouer les débonnaires en affichant glorieusement sur nos torses des discours contradictoires? Prenez la parole… Habillez-vous!